COMPTE RENDU DU 25/04

C’est Julie qui a ouvert la séance de revue de presse de la semaine. Elle nous a parlé du lancement du satellite Sentinel du CNES dont elle a suivie le lancement.

https://microscope.cnes.fr/

 

Aujourd’hui trois images ont été proposées aux élèves.

  • Le philosophe Alain Finkielkraut chassé de la place de la République (16/04) .

afink

En utilisant les titres des journaux, les membres de l’atelier ont été amenés à réfléchir à la façon dont les médias présentaient l’information et pouvaient exercer une influence sur la façon de la percevoir. On a introduit, notamment, les notions d’effet de cadrage et d’effet d’amorçage.

Quelques titres : Nuit debout : Alain Finkielkraut injurié place de la république (20 minutes.fr) ; Nuit debout : Alain Finkielkraut agressé place de la République (le point.fr) . Le philosophe Alain Finkielkraut, pris à parti et chassé de la place de la République, a perdu ses nerfs samedi soir : « Pauvre conne ! » (le nouvel observateur.com) ; Alain Finkielkraut chassé de Nuit Debout (le figaro.fr) ; Alain Finkielkraut chassé de Nuit debout : « On a voulu purifier la place de ma présence » (marianne.net) ; Alain Finkielkraut a fait un tour à « Nuit Debout » mais ça ne s’est pas bien passé (hufingtonpost.fr).

On a également discuté de la distinction entre « médias chauds » (TV, radio) et « médias froids » (presse) de Marshall McLuham. Le traitement événementiel et émotionnel des médias semblent aujourd’hui rendre moins opérante cette distinction.

  • La signature à New-York à l’ONU par 175 pays de l’accord de Paris (COP21 de décembre 2015)) sur le climat (22/04). Nous sommes revenus sur le choix de cette image par les médias français et la façon dont elle permet de faire ressortir certaines informations.

Afficher l'image d'origine

  • Norbert Hofer, le candidat d’extrême droite (FPO) arrivé en tête à l’élection présidentielle en Autriche (24/04) nous a permis de revenir sur la montée des droites populaire et nationalistes en Europe.

Le candidat du parti d'extrême droite, le FPÖ Norbert Hofer, arrivé en tête du premier tour des présidentielles dimanche.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s